Manger des insectes comestibles: Entre peur et normalité.

Manger des insectes n’est pas quelque chose de nouveau pour l’Homme. Pour certains d’entre vous cela se résume à un challenge que l’on va réaliser avec audace ; pour d’autres cela représente une peur viscérale voire un dégout ! L’entomophagie (« entomo » pour les insectes, « phagie » pour l’action de manger) est chez l’homme quelque chose d’à la fois très ancien (datant des débuts de l’Humanité) et très actuel (par la mise en lumière de la dégustation des insectes en Europe).

Les insectes comestibles : définition d’un insecte

Avant de parler d’insectes comestibles, il est important de revoir ensemble ce qu’est un insecte.

Est-ce que toutes les petites bêtes sont des insectes ? La réponse est évidemment non, toutes les petites bêtes ne sont pas des insectes tels que les araignées ou les scorpions par exemple.

Il est vrai que lorsque l’on parle d’insectes comestibles, nous pouvons de prime abord penser aux brochettes de scorpions ou de mygales que l’on peut retrouver dans certains pays asiatiques par exemple.

manger-insectes-comestibles-different-brochette-scorpion
Brochettes de scorpions en Asie, ce ne sont pas des insectes mais des arachnides.

Pour revoir la définition simplifiée des insectes, rendez-vous sur notre précédent article dédié : ici !

Le dégout des insectes comestibles

"Le dégoût est l'une de nos émotions les plus élémentaires - la seule que nous ayons à apprendre - et rien ne la déclenche de manière plus fiable que l'étrange nourriture des autres."
Herz, 2012

Le dégout est une émotion très puissante, et comme le souligne Herz, il est facilement déclenché par les choses étranges que les autres mangent. Souvent associé à une peur incontrôlée, le dégout est aussi une accumulation de nos expériences passées. On peut être dégouté d’un aliment que l’on appréciait auparavant suite à une mauvaise expérience.

L’exemple le plus simple à visualiser est celui par exemple d’avoir une fois mangé une mauvaise huitre, d’en être tombé malade et de ne plus pouvoir en manger par dégout. Ici ce n’est pas l’huitre en elle-même qui nous dégoute, mais le mauvais souvenir d’une huitre mal digérée dans le passé et les conséquences (désagréments digestifs) alors associées.

En ce qui concerne le dégout des insectes, plusieurs sources entrent en jeu. L’une des principales est simplement culturelle. En Europe, les insectes sont souvent liés à une nuisance ou une menace (sanitaire) pour notre agriculture et notre alimentation.

Une vision différente en Europe des insectes comestibles

Culturellement et historiquement parlant, l’agriculture de plus gros animaux (bétail, volaille, porc, etc..) est très simplifiée, la biodiversité naturelle est minimale et le potentiel de chasse – des insectes – dans la nature est inexistant. L’urbanisation des milieux, plus fréquente, dans les pays développés est aussi un frein à la recherche des insectes dans la nature contrairement aux nombreux pays tropicaux où la vie rurale prédomine.

Déjà en 1885, Holt se questionnait sur les raisons pourquoi en Angleterre (et en Europe par extension) on ne mangeait pas d’insectes contrairement à d’autres pays (à cette époque considérés comme « non civilisés »).

"Si j'apporte des exemples des temps anciens, ou parmi ces nations, dans les temps modernes, qui sont appelés non civilisés, je prévois que je serai confronté à l'argument: «Pourquoi devrions-nous imiter ces races non civilisées?» Mais après examen, on découvrira que, bien que non civilisés, la plupart de ces peuples sont plus précis que nous quant à l'aptitude de leur nourriture, et nous regardent avec une bien plus grande horreur pour utiliser, comme nourriture, le porc impur ou l'huître crue. , que nous faisons sur eux pour savourer un plat bien cuit de criquets ou de larves de palmier."
Holt, 1885

Insectes comestibles et allergies alimentaires

Les insectes font partie de l’Ordre des Arthropodes, tout comme les crustacés (crabes, crevettes, homard etc…). Les Mollusques sont des proches parents de cet Ordre.

Attention donc aux allergies alimentaires croisées possibles ! Ainsi, si vous êtes allergiques aux crustacés ou aux mollusques, il y a de très fortes chances que vous soyez aussi allergiques aux insectes comestibles.

atelier-degustation-insecte-vins-fourmidables-allergies
©Fourmidables

Histoire rapide de l’entomophagie

L’entomophagie remonte bien avant la préhistoire ! Les premières traces «documentées» de l’action de manger des insectes par l’Homme ont été retrouvées sur des peintures rupestres datant de 9000 ans avant JC. Les insectes étant apparus il y a environ 320 millions d’années et les premiers hominidés depuis 2,5 millions d’années, il est peut-être raisonnable de peut penser que cela existe depuis encore plus longtemps.

Quelques références à l’entomophagie ont été retrouvées dans divers écris également autour de -800 ans) à -200ans avant JC. A cette époque, manger des sauterelles, des criquets, des grillons était courant, tout comme la dégustation de cigales mentionnée par Aristote dans un de ses livres.

Aujourd’hui, près d’un tiers de la population humaine mondiale, soit 2,5 milliards de personnes, mange des insectes quotidiennement ! Et même vous et nous européens en mangeons 500g par inconsciemment ! Le plus souvent il s’agit d’insectes qui peuvent être présents dans nos fruits et légumes, et sans aucun danger.

atelier-degustation-insecte-vins-fourmidables-500g
©Fourmidables

Petit tour du monde des spécialités culinaires à base d’insectes

manger-insectes-comestibles-amerique-centrale-mexique

Au Mexique, les chenilles (appelées chinicuiles) d’un papillon de nuit (Comadia redtenbacheri) qui se reproduit dans les Agaves sont particulièrement appréciées. Elles peuvent être assaisonnées avec du sel, du citron vert, une sauce épicée et servis en tortilla par exemple.

manger-insectes-comestibles-afrique-sauterelles

Les sauterelles, les criquets, les grillons sont chassés dans la nature afin d’être vendu sur les marché de différents pays. Certains peuvent être préparés et cuisinés, comme de la friture par exemple.

manger-insectes-comestibles-asie

Des nombreux insectes se mangent couramment en Asie, il est possible de trouver de nombreuses spécialités cuisinées, aromatisées sur les marchés.

Références bibliographiques

Herz, R. 2012. That’s disgusting: unraveling the mysteries of repulsion. New York, USA, W.W. Norton & Co.

Holt, V.M. 1885. Why not eat insects? Oxford, UK, Thornton’s.

van Huis, A., Klunder, J. V. I. H., Merten, E., Halloran, A. & Vantomme, P. 2013. Edible insects. Future prospects for food and feed security. Fao For Pap.

Laisser un commentaire