Qu’est-ce qu’un insecte ?

Il existe des règles de base pour savoir si la petite bête que l’on aperçoit est un insecte. Pour faire simple, un insecte est constitué (sauf multiples exceptions) de 6 pattes, 4 ailes et 2 antennes. Leur corps est divisé en trois parties : tête, thorax et abdomen.  Les six pattes et les ailes sont rattachées au thorax.

Schéma de l'organisation typique d'un insecte. Il existe néanmoins de nombreuses exceptions.

La tête n’est pas si différente que ça de la nôtre, on y trouve la bouche, les yeux et les antennes, qui sont les organes sensoriels majeurs de l’insecte. Le thorax est la partie musculeuse du corps, il renferme les muscles capables de faire fonctionner les ailes ainsi que les pattes de l’insecte. L’abdomen renferme les fonctions principales qui sont le système intestinal et l’appareil reproducteur.

Une autre particularité des insectes est qu’ils non pas de colonne vertébrale, ils sont invertébrés, dépourvus de squelette interne. En revanche, ils ne sont pas tous mous comme le sont les mollusques, puisqu’ils possèdent un exosquelette, une sorte de squelette externe additionné par une couche de « cire » qui les protège de la perte d’eau par évaporation et le desséchement.

La classification des insectes

Il existe sur Terre plus d’1 million d’espèces d’insectes différentes. Tous ces insectes ne sont pas identiques et ont été classés par les scientifiques en catégories. Les insectes font en effet partie de l’Embranchement des Arthropodes (corps formé de segments), Mandibulaires (puisqu’ils possèdent des mandibules, sortes de mâchoires), du Sous-Embranchement des Hexapodes (puisque 6 pattes), et enfin à la Classe des Insectes.

Ils sont ensuite divisés en Ordres tels que les Hyménoptères (abeilles, guêpes, fourmis), Odonates (demoiselles, libellules), Lépidoptères (papillons), Coléoptères (coccinelles, scarabées), Diptères (mouches, moustiques, taons), Hémiptères (pucerons, cigales, cochenilles, punaises) ou encore les Orthoptères (criquets, sauterelles, grillons).

Grands ordres d’insectes. Images Unsplash et Pixabay.

Bien plus vieux que les dinosaures !

Les insectes sont très très très très anciens, ils ont pour ainsi dire vu l’apparition et l’extinction des dinosaures. En effet les tout premiers insectes ont vu le jour il y a environ 479 millions d’années (Misof et al, 2014). A titre de comparaison, Homo sapiens est seulement « âgé » de 200 000 ans. Ce qui a fait la force des insectes depuis le début est l’innovation d’avoir eu des ailes, apparues il y a environ 400 millions d’années. Grâce à elles, ils ont pu atteindre des niches écologiques que personne ne connaissait alors, car il faut le rappeler, à cette époque eux seuls en étaient pourvus, les dinosaures ailés (ptérosaures, archéoptéryx), oiseaux, chauves-souris ou lézard volants n’existaient pas encore !

Frise chronologique simplifiée de l'apparition des insectes et des ailes, avec à titre de comparaison, les plantes terrestres, les dinosaures, les oiseaux et de l'Homme.

Qu’est-ce qui n’est donc pas un insecte ?

Si vous avez tout bien suivi, les insectes ont 6 pattes, donc les araignées (8 pattes), les scorpions (8 pattes dont deux pinces), les myriapodes (« mille-pattes ») ne sont pas des insectes !

Références bibliographiques :

Misof et al. (2014) Phylogenomics resolves the timing and pattern of insect evolution. Science; 346 (6210): 763 DOI: 10.1126/science.1257570

Anne Sverdrup-Thygeson. (2018) Insectes, un monde secret : sans eux nous ne pourrons pas vivre. Editions Arthaud. ISBN :978-2-0814-5226-8.

Laisser un commentaire